• BANYANKIMBONA Gerard

    MINISTERE DE LA JUSTICE

    Q: Les exposés ont été très intéressants. Au Burundi, la connexion n'a pas été bonne. Pourriez- vous envoyer ces présentations?

  • Q: merci au conseil de l Europe pour ce seminaire tres enrichissant , nous allons oeuvrer au niveau national pour que notre pays fasse le necessaire . merci a tous bien cordialement Me Balbine MANGA , Avocat presidente @juristic , Yaounde Cameroun

  • EU Cyber Direct

    Q: Vous pouvez consulter les diapos de cette séance en suivant le lien ci-dessous: https://www.coe.int/en/web/cybercrime/eu-coe-webinars Merci encore pour votre participation. Une bonne journée et au plaisir de vous revoir dans nos prochaines discussions!

  • TRAORE Zoumana

    AGETIC

    Q: Pouvez vous nous dire comment votre loi de cybercriminalité a été accueillie par la population? Y a t-il eu des sessions d'informations grand publique? (to Pape Assane Touré)

  • Cosmina Menghes

    Conseil de l'Europe

    Q: Efforts de l’ITU pour soutenir les CSIRT en Afrique: https://www.itu.int/en/ITU-D/Cybersecurity/Pages/national-CIRT.aspx

  • GBEGBI

    Q: Comment le Conseil de l'Europe peut-il aider la sous région à vite contacter et recevoir en temps réel des géants informatiques(facebook) en matière des réquisitions judiciaires liées aux enquêtes cybercriminelles?

  • Cosmina Menghes

    Conseil de l'Europe

    Q: Pour l'état des équipes CERT / CSIRT en Afrique, il semble qu'il existe une ressource récente que vous pouvez consulter ici: https://cybersecuritymag.africa/que-retenir-des-equipes-de-reponse-aux-incidents-informatiques-en-afrique

  • TRAORE Zoumana

    AGETIC

    Q: J'informe que le Mali a promulgué sa loi sur la cybercriminalité: Loi n°2019 056 du 05 décembre 2019 portant répression de la Cybercriminalité au Mali

  • IRO Adamou

    ARCEP Niger

    Q: Tout à fait Papa; l'Union Africiane ne fais des efforts pour la promotion de la convention de Malabo...

  • Estelle BLAFOND

    Côte D'Ivoire

    Q: Dans la lutte contre la cybercriminalité, la Côte d'Ivoire a renforcé son cadre juridique et mis en place un cadre opérationnel. Les autorités œuvrent pour une coopération interne entre les différents acteurs de l'écosystème du numérique. Au niveau du cadre juridique nous avons plusieurs instruments: loi n°2013-546 du 30 juillet 2013 relative aux transactions électroniques, loi n°2013-451 du 19 juin 2013 relative à la lutte contre la cybercriminalité, la loi sur la société de l'information. Au niveau opérationnel: création de la Direction de l'Informatique et des Traces Technologiques (DITT) et la création d'une plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC).

  • EU Cyber Direct

    Q: MAROC CERT: https://www.dgssi.gov.ma/fr/macert.html

  • Serge HOUTAIN

    Police Judiciaire Fédérale belge / Regional Computer Crime Unit

    Q: Pour connaître les statistiques du nombre de réquisitions judiciaires et du taux de réponses de Facebook pour les différents pays : https://govtrequests.facebook.com/government-data-requests

  • Estelle BLAFOND

    CI

    Q: Est-ce que le MAROC, le Niger ont un CERT ?

  • EU Cyber Direct

    Q: La présentation de M. Issa Saferiba FAYAMA est disponible ici: https://rm.coe.int/cyber-ue-coe-webinaire-afrique-fr-9juillet-2020-issa-fayama/16809ef564

  • IRO Adamou

    ARCEP Niger

    Q: Alexander, je pense que compte tenu des contacts que vous aviez avec l'Union Africaine il y a lieu d'appuyer les pays dans la révision de leurs législations sur la cybersécurité en prenant en compte la Convention de Budapest et celle de Malabo. C'est plus pratique pour avancer dans la transposition des deux instruments juridiques et celui qui va intervenir dans les prochains mois sous l'égide de l'ONU... (to Alexander Seger)

  • Estelle BLAFOND

    CI

    Q: Est-ce que le Conseil de l'Europe peut accompagner les pays africains dans l'adhésion à la convention de Budapest?

  • Serge HOUTAIN

    Police Judiciaire Fédérale belge / Regional Computer Crime Unit

    Q: Bonjour M. Touré, Je confirme la remarque de M. KAMANO (auprès duquel je m'excuse d'avoir mal saisi son nom la première fois). Tous les procès-verbaux en Bekgique sont rédigés de manière électronique. La structure de la référence de chaque PV, comme expliqué auparavant, permet donc de sérier, quantifier, localiser tout type d'infraction (cybercriminalité notamment) (to Pape Assane Touré)

  • MEZGHANI

    Mission permanente Vienne

    Q: Points de faiblesses de la coop. internationale dans ce domaine? Moyens de renforcement pour plus d'efficacité de la lutte contre cybercriminalité? (to Pape Assane Touré)

  • EU Cyber Direct

    Q: Chers participants, la présentation de Mme Layla EZZOUINE est disponible ici: https://rm.coe.int/cyber-ue-coe-webinaire-afrique-fr-9juillet-2020-layla/16809ef535

  • Estelle Blafond

    Q: Est-ce que M. SIDI peut nous expliquer le projet d'adressage postal numérique, ainsi que le programme d'identification pour l'inclusion sociale? (to Sidi Raliou)

  • IRO Adamou

    ARCEP Niger

    Q: Où en etes vous avec la revision de votre loi sur la cybercrimnalite pour tenir compte des dernieres évolutions législatives ? (to Pape Assane Touré)

  • Q: Balbine de Yaoundé au Cameroun ma question s adresse au Prof ALEXANDER, ya t ils des conditions a remplir pour beneficier des formations du projet Glacy? si oui lesquelles

  • KAMANO

    ARPT Guinée

    Q: M. Touré, si j'ai bien compris l'observation de M. Houtain porte sur la codification informatique des infractions (en donnant l'exemple de la ville de Mons). Codification qui pourrait aider les services (police, gendarmerie, magistrats) à accéder et mieux communiquer sur les infractions informatiques. A mon avis, ces infractions doivent être traitées avec des outils également informatiques pouvant aider les services à mieux les appréhender. En Afrique, comme vous l'avez dit Monsieur Touré, une des difficultés est liée à l'accès des services à l'informatique et à la compréhension même de ce type d'infraction avec un caractère spécial.

  • Pape Assane Touré

    Q: Bjr M. HOUTAIN, je n'ai pas bien compris votre question. Pourriez vous la poser après les présentations?

  • EU Cyber Direct

    Q: La prèsentation de M. Sidi RALIOU est disponible en suivant le lien ci-dessous : https://rm.coe.int/cyber-ue-coe-webinaire-afrique-fr-9juillet-2020-sidi-raliou/16809ef537

  • Serge HOUTAIN

    Police Judiciaire Fédérale belge / Regional Computer Crime Unit

    Q: Pour appuyer la remarque de M. Benoît KARMANT, je confirme que la mise en place d'un SPOC pour traiter les réquisitions judiciaires avec les FSI (principalement US) est indispensable pour une (bonne) coopération. Il n'est pas raisonnable d'imaginer que des dizaines de milliers de policiers s'adressent individuellement aux FSI pour obtenir des informations. Le SPOC permet d'établir une relation de confiance avec les FSI.

  • Serge HOUTAIN

    Police Judiciaire Fédérale belge / Regional Computer Crime Unit

    Q: En Belgique, la référence d'un procès-verbal initial (pour tout type d'infraction, y compris bien entendu la cybercriminalité au sens strict ou au sens large) est structuré de telle façon qu'il est très facile de connaître d'un coup d'oeil l'origine du PV (arrondissement judiciaire, unité rédactrice, TYPE D'INFRACTION, numéro de PV, année de rédaction). Par exemple : la notice Parquet MO.L1.20.123456/2020 correspond à un procès-verbal issu de l'arrondissement judiciaire de Mons (MO), acté par la police locale de Mons (L1), pour un délit informatique (indice 20), n° séquentiel de PV (123456) et année (/2020). D'un point de vue informatique et statistique, il est donc très facile de sérier les infractions, de les quantifier, et de les localiser. Ne pensez-vous pas qu'il s'agit d'un système pratique, tant pour le services de police / gendarmerie que pour la magistrature ? (to Pape Assane Touré)

  • EU Cyber Direct

    Q: La présentation de M. Alexander SEGER est disponible au lien ci-dessous: https://rm.coe.int/cyber-ue-coe-webinaire-afrique-fr-9juillet-2020-alexander/16809ef534

  • KAMANO Benoît

    ARPT Guinée

    Q: Bonjour, Par rapport aux difficultés rencontrées, avez-vous pensez au modèle belge des SPOC (single point of contact) qui a facilité l'obtention d'information chez les GAFA,

  • EU Cyber Direct

    Q: Cher.e.s participant.e.s, vous pouvez écrire dans cet espace vos questions et vos commentaires.

  • EU Cyber Direct

    Q: La présentation de M. Papa Assane TOURE est disponible ici: https://rm.coe.int/cyber-ue-coe-webinaire-afrique-fr-9juillet-2020-papa -assane / 16809ef536

  • EU Cyber Direct

    Q: Bonjour chers participants. Vous pouvez consulter la présentation de M. François DELERUE ici: https://rm.coe.int/cyber-ue-coe-webinaire-afrique-fr-9juillet-2020-francois/16809ef56a